Monte-Cristo, le procès !


Titre 
: Monte-Cristo, le procès !
Auteur : Caroline Julliot

Lieu 
: Paris
Éditeur : CNRS Éditions
Collection : Les décalé-e-s
Parution : 17/05/2023

Nombre de pages : 300
ISBN : 978-2-271-13975-7

Présentation

La littérature fait, par nature, appel au jugement. De la qualité littéraire de l’œuvre d’abord, des personnages, ensuite. Un roman suscite toujours un débat, où l’on discute des droits et de la légitimité de chacun, des crimes, des méfaits, des raisons et des prétextes. Le lecteur se fait alors juge et s’acquitte de cette tâche comme il le peut, souvent instinctivement.

Dans cet ouvrage, vous allez vous exercer à assumer dignement ces hautes fonctions que vous confèrent le pouvoir de la fiction, en examinant un cas particulièrement difficile. Vous allez rouvrir un procès dont l’accusé a, depuis plus d’un siècle et demi, bénéficié d’un non-lieu pour cause de popularité. À la barre des prévenus, Edmond Dantès, dit comte de Monte-Cristo, jeté en prison à la suite d’une dénonciation calomnieuse, et qui fait justice lui-même… atteignant quelques innocents au passage. Dans quelle mesure ses actes sont- ils moralement répréhensibles, voire juridiquement condamnables ? Le héros, d’innocent persécuté, ne devient-il aussi criminel que ceux qu’il prétendait punir ? Ange exterminateur ou criminel dangereux ?

Examiner son cas sous l’angle du droit, c’est arracher la lecture au prisme de la réaction immédiate. C’est démontrer que la mise en doute du schéma mythique du Surhomme fait partie intégrante du projet romanesque. L’enjeu, non seulement moral, mais aussi politique, est ici essentiel : le roman à succès constitue une référence commune, propice au débat démocratique sur les normes et valeurs fondant notre société.

L’auteur

Caroline Julliot, maîtresse de conférences HDR à l’université du Mans, travaille sur les rapports entre politique, religion et littérature à partir de la Révolution française. Elle est l’auteure deux ouvrages sur l’historiographie romantique (Le Grand inquisiteur, 2010, et Le Sphinx rouge, 2019), et a co-dirigé Misère de l’homme sans Dieu ? (2022). Elle a fondé en 2017 avec Pierre Bayard le réseau Intercripol (Internationale de la critique policière), et y coordonne une équipe de détectives chargé.es de rouvrir les dossiers bâclés de la fiction.



Citer ce billet
Admin (2023, 3 mai). Monte-Cristo, le procès ! GROUPE D'ÉTUDES DUMASIENNES. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://etudesdumas.hypotheses.org/1185